Théâtre : une saison de découvertes

Laure Juilliard

Au théâtre cet automne, grands classiques, œuvres contemporaines et expérimentales ne vous laisseront pas de glace.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Théâtre classique et contemporain

Une place publique où l’on célèbre le théâtre libre

À La Licorne, la compagnie de théâtre de création La Manufacture fait place aux œuvres contemporaines d’ici et à la dramaturgie étrangère. Cette « place publique », comme aime à la décrire Denis Bernard, le directeur artistique et général, accueille également d’autres compagnies étonnantes et fortes de propositions créatives. On amorce la saison 2017-2018 avec Coco, une production du Théâtre Osmose en collaboration avec Lez Spread the Word (du 28 août au 19 septembre), suivi de Psychédélique Marilou, produit par La Manufacture (du 19 septembre au 28 octobre). Voyez toute la programmation ici.

Un souffle actuel sur les chefs-d’œuvre d’autrefois

Résolument moderne, le Théâtre du nouveau monde est le lieu culturel où découvrir les classiques, ceux d’hier et de demain, conjugués au présent. Cet automne, allez voir Demain matin, Montréal m’attend (du 19 septembre au 22 octobre), Wilson chante Montand (du 24 octobre au 5 novembre) ou encore Vu du pont (du 14 novembre au 9 décembre). Voyez toute la programmation ici.

 

Préoccupations culturelles et sociales

Au Théâtre Jean-Duceppe, on reste fidèle depuis plus de 40 ans aux œuvres contemporaines traitant des thèmes essentiels de la vie. La saison s’ouvrira avec Quand la pluie s’arrêtera (du 6 septembre au 14 octobre), suivi des pièces Les secrets de la Petite Italie (du 25 octobre au 2 décembre) et Enfant insignifiant (du 13 décembre au 3 février). Voyez toute la programmation ici.

Nouveau souffle créatif

Au Théâtre de Quat’Sous, le directeur artistique Olivier Kemeid signe sa première saison, en souhaitant que « le Quat’Sous soit le lieu des rencontres majeures, de l’ébullition artistique et intellectuelle. » Pour démarrer la saison en beauté, il a concocté le happening À te regarder ils s’habitueront (du 5 au 30 septembre), mené par une vingtaine d’interprètes, de metteurs en scène, de concepteurs et de dramaturges aux identités multiples issus de divers horizons artistiques. Voyez toute la programmation ici.

Actualité sociale et théâtrale

Le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui se consacre exclusivement à la dramaturgie québécoise et canadienne d’expression française à travers le travail d’auteurs et de créateurs audacieux. Il ouvrira le bal avec Bashir Lazhar d'Évelyne de la Chenelière (du 19 septembre au 14 octobre). Voyez toute la programmation ici.

Plus de découvertes

Le Monument-National, le plus ancien théâtre québécois encore en fonction, accueille la toute première pièce de la célèbre auteure islandaise Audur Ava Ólafsdóttir, Les enfants d’Adam, produit par le Théâtre de L’Opsis (du 18 septembre au 8 octobre). Le Théâtre du Rideau Vert vous amusera avec ses comédies tantôt douces-amères tantôt absurdes ou grand public (La mort d’un commis voyageur, du 3 octobre au 4 novembre). Au Théâtre Denise-Pelletier, on présente notamment La femme la plus dangereuse du Québec, une œuvre de Dany Boudreault et Sophie Cadieux (du 10 au 28 octobre). Et les bouts de chou seront sensibilisés aux arts de la scène avec la programmation de la Maison Théâtre.

Théâtre expérimental

L’expression artistique sans aucune limite, ni censure ni mépris

À l’Usine C, centre de création et de diffusion pluridisciplinaire, on signe une programmation vivifiante et indisciplinée. Le cabaret sera à l’honneur avec Les premiers adieux de Miss Knife, d’Olivier Py, figure incontournable du théâtre français et directeur du Festival d’Avignon depuis 2013 (du 13 au 15 septembre, au Lion d’Or). Voyez toute la programmation ici.

Avant-garde artistique pluridisciplinaire et jeune création

Entre théâtre écorché, danse et performance à vif, pratique nouvelle et multidisciplinaire, La Chapelle propose une programmation bilingue qui transcende les formes artistiques. La saison s’ouvrira avec Hamlet-Machine, une performance multidisciplinaire gratuite ouverte à tous (le 9 septembre), puis se poursuivra avec Petit guide pour disparaître doucement de Félix-Antoine Boutin (du 17 au 21 octobre), le second volet d’une réflexion sur la porosité de l’existence. Voyez toute la programmation ici.

 

Ouverture et communauté théâtrale

L’incubateur théâtral le Théâtre Aux Écuries rassemble les rêves de six compagnies résidentes et propose des spectacles créatifs et atypiques. Les festivités commenceront avec Vous êtes ici, où une trentaine de diplômés en arts vivants investiront les différents espaces du théâtre pendant trois jours (du 28 au 30 septembre). Voyez toute la programmation ici.

Exploration au-delà des normes

La programmation 2017-2018 d'Espace Libre s’est construite « à l’oreille, en étant à l’écoute de notre époque et des questions qu’elle provoque chez les artistes ». En ouverture de saison, découvrez-y Conte à rendre (un interrogatoire) signé Omnibus Le Corps du Théâtre (du 12 au 23 septembre). Voyez toute la programmation ici.

Tout tenter, tout donner

Au Théâtre Prospero on présente les dramaturgies singulières et prenantes de douze productions théâtrales québécoises, belges et suisses. Sur les planches de la scène principale, immergez-vous dans Je disparais d’Arne Lygre (du 26 septembre au 21 octobre) et dans Les enivrés d’Ivan Viripaev (du 21 novembre au 16 décembre). Voyez toute la programmation ici.

À découvrir également, les programmations en anglais ou bilingue du Théâtre Sainte-Catherine, du Centre Segal, du Théâtre Mainline, du Geordie Productions et du Théâtre Centaur.

Bonne rentrée théâtrale!

Laure Juilliard

Laure Juilliard, blogueuse

Laure est la fondatrice du blogue « Une Parisienne à Montréal ». Rédactrice et gestionnaire de communautés, Laure est aussi une globe-trotteuse épicurienne toujours en quête de concepts innovants et de bonnes adresses. Début 2016, elle a cofondé Slow Journeys, un webzine sur le tourisme écoresponsable et design.

Blogue / Facebook / Instagram / Twitter / Linkedin