Sautez dans l’été à ’77 Montréal

Jamie O'Meara

Ce fut l’un des grands partys de l’année – pour certains et certaines, la fête de l’année, l’édition inaugurale de ’77 Montréal, le festival de musique punk montréalais. Vous pouvez pénétrer à nouveau le cœur de l’été en bougeant au rythme du festival qui revient cette année avec certains des plus grands noms de ce genre musical.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

À bas les codes !

Lancée comme un hommage au 40e anniversaire de l’irruption du punk rock en 1977, la première édition de ’77 Montréal en 2017 a présenté des groupes comme The Vandals, X, Dropkick Murphys et Rancid, au grand plaisir d’une foule bruyante de plus de 8000 fans. Le 27 juillet cette année, l’événement, qui s’adresse à toute la famille, revient au parc Jean-Drapeau, situé sur l’Île Notre-Dame à quelques minutes en métro du centre-ville de Montréal, avec un autre programme d’étoiles. Pour attiser la rage de danser, il y aura la légende trash Suicidal Tendencies, de Venice en Californie, les héros du hardcore Rise Against, le super groupe de reprises Me First and the Gimme Gimmes, le pionnier de l’anarcho-punk Steve Ignorant offrant des classiques de son vieux groupe Crass, les filles originales de L7, les rockers alternatifs post-hardcore de AFI, les légendes de la côte Ouest canadienne D.O.A. et le groupe punk de la première vague au Royaume-Uni The Rezillos pour sa première présence à Montréal. Pour tous les détails sur la programmation du festival, allez ici.

Autres activités punks sur le site

Le site de ’77 Montréal est vraiment imposant avec ses deux scènes principales en alternance et une troisième plus intime dans sa brasserie YUL EAT, le jardin de mets et rafraîchissements du festival. Il y aura également le Marché Aux Punx, une foire du disque où vous pourrez acheter des vinyles nouveaux, anciens et rares, une exposition d’affiches annonçant des concerts punks tenus à Montréal et '77 Cinéma, organisé avec la collaboration très spéciale de Don Letts, qu’on a connu comme vidéaste pour The Clash. Toute la journée, le cinéma projettera des documentaires et des films sur le punk.

Thumbnail

Et pour les mini amateurs de punk dans votre entourage

L’année dernière, il était difficile de ne pas remarquer tous les enfants qui couraient partout sur le site et cette année ne fera pas exception : une zone destinée aux enfants proposera des équipements et des activités pour vous et vos petits punks et punkettes sur le site même du festival. Ils peuvent danser le mosh dans un cercle gonflable ou fabriquer par eux-mêmes des bracelets et des colliers de chien cloutés grâce à du matériel d’artiste fourni sur place. Les jeunes peuvent également obtenir des tatouages temporaires et se faire teindre et coiffer les cheveux dans un style punk. Il y a également un coin prévu pour dormir si jamais un dodo s’avérait nécessaire, et il y aura des tables pour changer les couches, des lingettes humides et des casse-croûtes santé pour recharger les petits et les mettre en forme pour le pogo. Et, surtout, les enfants de 10 ans et moins, accompagnés d’un adulte, seront admis gratuitement au festival.

Abreuvez-vous à d’autres types de musique heavy

Cette année marque le retour de Heavy Montréal après une pause en 2017 et offre l’occasion unique pour les amateurs de punk et de métal de s’unir sous une même bannière de musique rebelle. En effet, Heavy Montréal (28 et 29 juillet) et '77 Montréal, qui se déroulent sur le même site et durant le même week-end, unissent leurs forces pour offrir la Passe festival combo « Guerrier du week-end » de 3 jours qui permet aux festivaliers d’assister aux deux événements avec la possibilité de passer à une expérience Or. On trouve des détails sur les passes ici.

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.