Quoi faire à Montréal du 30 novembre au 6 décembre

Marie-Pier Gagnon

Cette semaine, imprégnez-vous de la magie des Fêtes avec des activités festives à Noël dans le parc ou au Village de Noël de Montréal. Faites vos emplettes au Marché Casse-Noisette et écoutez les plus belles mélodies avec Noël symphonique. Envie de culture sans sapin et clochette? Assistez au spectacle d’Alaclair Ensemble et retombez dans vos souvenirs télévisuels à l’exposition de La Petite Vie.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

En vrac

Décembre est déjà arrivé et Montréal est tout Noël! Il y a une foule d’activités pour vous mettre dans l’ambiance. Le Complexe Desjardins propose une programmation festive à chaque jour de décembre avec le Royaume du père Noël, des animations pour les enfants, des chorales, du ballet et des spectacles (horaires variés). En passant dans le Quartier des spectacles, marchez dans le parcours Probabilités de neige : 100% qui regroupe cinq projections architecturales de l’illustratrice Cyrielle Tremblay qui mettent en vedette l’hiver québécois (jusqu’au 31 mars). Noël dans le parc, c’est 100 spectacles et animations répartis dans trois lieux, la place Émilie-Gamelin, le parc des Compagnons de Saint-Laurent et le parc Lahaie. Vous pourrez même vous y procurer votre sapin de Noël. Sur la place du Marché Atwater, le Village de Noël de Montréal vous attend avec des animations pour les enfants, des spectacles, des soirées gourmandes et des projections de films en plein air, sans oublier un petit verre de vin chaud. Découvrez l’origine de la bûche de Noël, du calendrier de l’avent, et des cartes de vœux lors de l’exposition Autour du foyer... Traditions du temps des Fêtes! (du 1er décembre au 6 janvier). Pour faire des achats originaux dans de charmants décors, rendez-vous au Marché Casse-Noisette du Palais des congrès pour acheter les produits d’artisans locaux (jusqu’au 10 décembre) ou au Souk@Sat, où de talentueux créateurs se rassemblent pour vous présenter bijoux, vêtements, nourriture et objets déco branchés dans un grand marché à la SAT (jusqu’au 2 décembre). Côté sport, le club de hockey des Canadiens de Montréal affrontera au Centre Bell les Rangers de New York (1er décembre), les Sharks de San Jose (2 décembre) et les Sénateurs d’Ottawa (4 décembre).

Thumbnail

En musique

Concerts de Noël, spectacles lyriques ou hip-hop, Montréal est une table tournante des plus éclectiques. Retrouvez l’esprit des Fêtes avec un spectacle de musique de Noël donné par les Lyric Theatre Singers, à la chapelle Loyola de l’Université Concordia (6 au 9 décembre) et laissez l’Orchestre symphonique de Longueuil ainsi que Roch Voisine, Marie-Ève Janvier, Patrick Norman, Nathalie Lord, Christopher Hall & Brigitte M, Jonas et Jean-Pierre Ferland vous interpréter un Noël symphonique à la Maison symphonique (1er décembre). Les Choralies, quant à elles, porteront des chants chorals de Noël à la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Secours (1er au 23 décembre). Le groupe de ténors Il Divo foulera les planches du Théâtre St-Denis avec les pièces de son dernier album Timeless, où se mêlent des chansons pop et traditionnelles revisitées (1er décembre). Fans de la série de films Harry Potter? Revivez la trame musicale de Harry Potter et la Coupe de feu avec un orchestre qui interprète la musique pendant la projection du film à la Place des Arts (30 novembre et 1er décembre). Dans les prochaines semaines, des musiciens du monde entier se retrouveront à Montréal pour rendre hommage au génie musical de Johann Sebastian Bach au Festival Bach de Montréal, avec une programmation dédiée au compositeur (jusqu’au 7 décembre). Et sur la scène hip-hop, le groupe Alaclair Ensemble se produira au Club Soda.

Pour assister à des spectacles de musique indépendantes jetez on œil aux programmations de la Casa Del Popolo, de La Sala Rossa, de La Vitrola, des légendaires Foufounes Électriques et Quai des Brumes, du Verre bouteille, de l’O Patro Vys, du Ministère, du Centre Phi, du Petit Campus et du Café Campus, du National et de La Tulipe, du Lion d’Or, de l’Escogriffe Bar Spectacle, du Ritz P.D.B. et du Atomic Cafe, entre autres. Quant au jazz québécois, il est à l’honneur à l’Upstairs Jazz Bar & Grill, au Dièse Onze, au Resonance Café et à la Maison du Jazz. Pour une formule souper-spectacle, optez pour le Balcon Cabaret Music-Hall ou le Casino de Montréal.

Thumbnail

Sur les planches

La fin de l’année approche et, avec elle, les bilans. Voyez 2018 revue et corrigée, une pièce de théâtre à sketchs qui revoit avec humour les moments marquants de l’actualité de l’année dans une mise en scène de Natalie Lecompte, au Théâtre du Rideau Vert (jusqu’au 5 janvier). Camillien Houde, « le p’tit gars de Sainte Marie» relate la vie de cet homme réélu comme maire de Montréal à six reprises entre 1928 et 1954, par une mise en scène d’Alexis Martin, avec des acteurs amateurs issus du quartier Ville-Marie et des comédiens professionnels, à l’Espace Libre (jusqu’au 18 décembre). Dans L’Assemblée, de Alex Ivanovici, Annabel Soutar et Brett Watson, on fait place au théâtre documentaire avec des comédiens jouant des discussions qui ont eu lieu entre des personnes de différentes idéologies sous le thème du féminisme et des accommodements raisonnables à l’Espace Go (2 décembre). Et si « à trop chercher le sens des choses, on trouvait l’absurdité de l’existence »? C’est ce dont il est question dans la pièce Perplex(e), de Marius Von Mayenburg, avec un humour grinçant qui allie drame et comédie, à La Licorne (jusqu’au 18 décembre). Au Théâtre Prospero, Platonov amour haine et angles morts est l’adaptation d’une pièce inachevée d’Anton Tchekhov, mise en scène par Angela Konrad, sous forme de la reconstitution d’un meurtre passionnel (jusqu’au 15 décembre). Au Théâtre de Quat’Sous, Souveraines navigue entre réalité et fiction à propos des combats vers une royauté féminine, d’hier à aujourd’hui, avec un texte de Rose-Maïté Erkoreka (jusqu’au 8 décembre).

Sur la scène de la danse, plongez dans l’univers du Groupe RUBBERBANDance et du chorégraphe Victor Quijada qui marie les styles du hip-hop, du ballet et de la danse contemporaine avec Vraiment doucement, un éloge à la transformation des corps, au Théâtre Maisonneuve (5 au 8 décembre). La chorégraphe Karine Ledoyen est partie à la rencontre d’une vingtaine de danseurs retraités. De ces témoignages est ressortie la célébration de la danse qui a servi de point de départ à la création de De la glorieuse fragilité, présentée à l’Agora de la danse (jusqu’au 1er décembre).

Ce n’est qu’un début : pour trouver d’autres idées de sorties culturelles, consultez les sites de La Vitrine culturelle et de la Place des Arts.

Thumbnail

Sur grand écran

Cinéma VR, ce sont deux programmes de trois courts-métrages chacun qui vous immergent au cœur d’histoires fascinantes en réalité virtuelle. Une expérience inoubliable à vivre au Centre Phi. image+nation est le premier festival consacré au cinéma LGBTQ au Canada. Depuis 31 ans, on y présente des créations d’ici et d’ailleurs. Cette année, près de 40 films seront projetés dans différentes salles (jusqu’au 2 décembre). Au cinéma IMAX TELUS du Centre des sciences de Montréal, tombez sous le charme de petits pandas qui apprennent à devenir grands dans Pandas 3D (jusqu’au 21 décembre).

Thumbnail

Au musée

Ti-Mé, Jacqueline et la famille Paré sont de retour au Musée Pointe-à-Callière. Pour les 25 ans de La Petite Vie, vous pourrez observer les décors de la production originale, essayer les costumes et replonger dans l’univers désopilant de cette série culte de la télévision québécoise. Faites la lumière sur nos attaches identitaires avec l’installation participatives Ombres sans frontières. Les œuvres, façonnées lors d’ateliers dans des camps de réfugiés en Grèce et en Turquie, se découvrent avec une lampe à la main, au Musée McCord (jusqu’au 6 janvier). À la croisée du cinéma, de la performance et de l’installation, treize écrans mettent en lumière la beauté des manifestes d’artistes par des interprétations de Cate Blanchett dans Manifesto de Julian Rosefeldt, au Musée d’art contemporain (jusqu’au 20 janvier). Vous aimerez également l’exposition Alexander Calder - Un inventeur radical, au Musée des beaux-arts de Montréal, où vous serez soufflé par cet artiste primordial qui a ajouté une quatrième dimension à la sculpture (jusqu’au 24 février). Au Château Ramezay, voyez Fleurs D’ARMES, une exposition d’art itinérante multi-sensorielle inspirée des fleurs cueillies par George Stephen Cantlie dans les jardins, champs et haies d’une Europe déchirée par la Guerre, puis envoyées à sa petite fille à Montréal (jusqu’au 31 mars). En tout temps, vous pouvez côtoyer vos vedettes préférées au Grévin MONTRÉAL… Ou presque. Prenez des selfies avec leur statue de cire! Vous pouvez également admirer les plus belles tenues haute couture de la plus célèbre des poupées aux Cours Mont-Royal à l’Expo Barbie. Vivez l’expérience olympique comme si vous y étiez grâce à une expérience immersive de la Maison olympique canadienne. Et voyez ce qui se trame dans les galeries, dont le Centre Phi, DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, ArsenalNever Apart, Fonderie DarlingStation 16, la Galerie de l’UQAM, 1700 LA POSTELe Livart et Belgo, notamment.

À l’extérieur des musées, Montréal a tout un lot d’expositions scientifiques à fréquenter et de beautés à observer. L’art est partout, même sur les murs. Un circuit reliant les murales qui ornent les façades de la ville vous en convaincra. Fermé pour rénovation, le Biodôme se refait une beauté, mais au Jardin botanique de Montréal, à l’Insectarium de Montréal et au Planétarium Rio Tinto Alcan de l’Espace pour la vie, cela bourdonne d’activités ! Détails et horaires ici. Enfin, profitez d’un incroyable panorama sur la ville dans une cabine de la Grande Roue de Montréal, la plus haute du Canada (60 mètres), à la Tour de Montréal au Parc olympique ou à l’Observatoire à 360° de la Place Ville Marie.

Thumbnail

À manger et à boire

Montréal est l’une des capitales de la gastronomie mondiale avec ses grandes tables, ses bistros et ses petits restaurants de quartier. Essayez l’une des nouvelles tables montréalaises ou attablez-vous dans un restaurant « apportez votre vin ». Et n’oubliez pas de goûter à notre poutine nationale, à notre smoked meat et à nos bagels ! Pour vos courses, faites la tournée des marchés publics montréalais, où vous trouverez des délices locaux et pourrez manger de bons petits plats aux restaurants environnants. Vous avez soif ? Lisez Mixologie montréalaise : 5 bars à cocktails à essayer et Un toast aux bars à cocktails de Montréal. Si vous êtes plutôt du type bière, voyez Les microbrasseries à essayer à Montréal. Pour une conversation tranquille, avalez une bonne tasse de café, de thé ou de chocolat chaud (cafés indépendantssalons de thé) ou trouvez un coin douillet pour prendre l’apéro (les bars où il fait bon prendre un verresiroter un cocktailbars cachéssorties nocturnes).

Marie-Pier Gagnon

Marie-Pier Gagnon, rédactrice

Marie-Pier est une rédactrice qui écrit à la pige pour différents médias dont Châtelaine, Coup de Pouce et le journal Métro. Dans son emploi régulier, elle écrit à propos de la bouffe 40 heures par semaine et, dans ses temps libres, elle parle de bouffe 40 heures par semaine. Elle se fait aussi une joie de commenter la culture populaire, du dernier album indie mis en ligne sur Spotify en passant par le plus récent épisode d’Occupation Double.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.