POP Montréal, l’ADN musical de la métropole

Robyn Fadden

Durant cinq jours en septembre, Montréal vibrera aux sons de POP Montréal, une manifestation culturelle d’envergure qui chaque année réunit des musiciens de tout crin, du rock indé au folk en passant par l’électro, le hip-hop, le punk, le R & B et les explorations nouvelles qui défient les genres.  

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Une bonne occasion de découvrir Montréal

Du 13 au 17 septembre, POP Montréal accueillera plus de 450 artistes à l’occasion de concerts, de films, de conférences, d’activités pour les enfants, d’un marché artisanal et d’une foule d’événements qui feront le bonheur des festivaliers de jour comme de nuit. Avec de nombreuses prestations dans le Mile End et au-delà, et en raison de ses liens avec les principaux acteurs du milieu artistique montréalais, POP Montréal est le moyen idéal de découvrir des endroits phares ou moins connus de la ville, de spectacles aux Jardins Gamelin, dans le Quartier des spectacles, en barbecues ou en concerts en petits comités.

Les grands noms de cette 16e édition

Pour son « Sweet seize » et en l’honneur des 375 ans de la ville, POP Montréal n’a pas lésiné sur les têtes d’affiche en réunissant, entre autres, RZA, Royal Trux, William Basinski, DJ Lady Miss Kier de Dee-Lite, The Mighty Diamond et Havoc de Mobb Deep, ainsi que des artistes qui se sont produits aux premières éditions du festival, comme The Dears, qui interpréteront l’album No Cities Left au complet, les rois du party pop montréalais de Think About Life, le DJ, musicien et auteur Kid Koala, les gourous du Canadiana planant de The Besnard Lakes et les manitous du rock garage de Thee Oh Sees.

#Sweet16 : du bonbon

Dans cette vaste programmation de stars internationales et de musiciens locaux prometteurs, quelques noms sautent aux yeux : le prolifique multi-instrumentiste Ty Segall, qui donnera un concert solo acoustique, l’auteure-compositeure-interprète expérimentale argentine Juana Molina, Son Little et son irrésistible R & B, l’artiste de pop expérimentale et collaborateur d’Ariel Pink John Maus, ainsi qu’une légion d’auteures-compositeures-interprètes de caractère, comme Lido Pimienta, Kali Uchis, Vagabon, Beyries, Weyes Blood, Jay Som, Aldous Harding, L.A. Foster, Little Scream, Laura Sauvage, Klô Pelgag et Austra. Ajoutons à ceux-là le rap noise expérimental de Moor Mother, le hip-hop indo-américano-anglo-pakistanais de Sweet Shop Boys, le hip-hop des coqueluches locales Dead Obies et Lunice, l’électro de la productrice Alison Wonderland, l’afrofuturisme du Montréalais Pierre Kwenders, le rock noise d’An Albatross, le lo-fi introspectif de Mount Eerie, le pow-wow des Buffalo Hat Singers, la dance à saveur pop et folk de Middle Kids et les synthés pop de Moon King.

Oiseaux de nuit

Le luxuriant Rialto se fera le théâtre des concerts d’après minuit de POP Montréal, un lieu où fans et musiciens pourront faire la nouba. Cette année, les oiseaux de nuit pourront y entendre Love Them, DJ Lady Kier, Quay Dash, Think About Life, Strange Froots et Hurray for the Riff Raff et les légendes du reggae roots The Mighty Diamonds et Jah Cutta. Pour vous aider à choisir les spectacles à voir ou pour entendre les artistes que vous découvrirez avec votre Super passe, écoutez les Mixtapes Sweet16, les listes d’écoute de cette nouvelle édition.

Thumbnail

Bouillon de culture

Outre la musique, une myriade d’autres disciplines est représentée à POP Montréal. Il s’agit d’activités gratuites pour la plupart : les expos d’Art POP, par exemple, dont celles du New-Yorkais Baseera Khan, de Jay « J-Berf » Keating et de Maya Stovall; les projections et les tables rondes de Film POP, dont le documentaire consacré à GG Allin, The Allins, et A, mettant en vedette Alex Zhang hungtai des Dirty Beaches; les discussions et les ateliers de POP Symposium; les activités et concerts pour enfants de Kids POP; et les défilés de Fashion POP. Une foire aux disques sera aussi organisée ainsi que les fameuses Puces POP où dénicher vêtements uniques, accessoires, œuvres d’art et objets de déco de créateurs locaux. Avec un tel programme, le POP est véritablement une expérience montréalaise à ne pas manquer.

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter / Instagram