Rythmes du monde aux Nuits d’Afrique

Richard Burnett

Montréal, reconnue pour son métissage culturel, est une ville des plus accueillantes pour les musiques du monde tout au long de l’année, mais pendant le Festival International Nuits d’Afrique, elle passe à une vitesse supérieure. Plus de 700 artistes de 34 pays et des centaines de milliers de festivaliers convergeront à Montréal du 11 au 23 juillet pour une série de spectacles en salle et de concerts gratuits en plein air, pour la 31e édition annuelle de Nuits d’Afrique.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Montréal, théâtre des musiques du monde

Nuits d’Afrique a été fondé par le légendaire promoteur montréalais, Lamine Touré, celui-là même qui a ouvert le célèbre Club Balattou de Montréal sur le boulevard Saint-Laurent, en 1985. La salle intime de 150 places — qui a accueilli de grandes vedettes de la musique du monde à leurs débuts en Amérique du Nord, comme Papa Wemba, Baaba Maal, Salif Keita, Youssou N’Dour et Angélique Kidjo — a été l’hôte de la première édition de Nuits d’Afrique en 1987.

« Organiser Nuits d’Afrique n’a pas été facile au début, explique Lamine Touré. Pendant les sept premières années, Balattou a financé le festival. J’ai dû créer et développer une équipe pour faire face aux réalités du financement. Par la suite, nous avons fait nos preuves. »

L’animateur congolais Dally Kimoko qui a écrit la chanson Balattou à Montréal a fait connaître le Balattou à travers l’Afrique, souligne fièrement Lamine Touré.

Nuits d’Afrique est maintenant une étape incontournable du circuit international des musiques du monde : cette année, 145 concerts et activités sont présentés sur scènes intérieures et extérieure durant les 13 jours du festival.

Thumbnail

Légendes et icônes des musiques du monde

La série Grands Événements présente les plus grands noms de la scène internationale. Cette année, le célèbre duo sélectionné aux Grammy, Amadou et Mariam du Mali, ouvrira le festival au Métropolis, le 13 juillet, et vous fera danser au rythme afrodisco de son nouvel album. L’idole française, Ben l’Oncle Soul, fera revivre les classiques de Frank Sinatra sur des rythmes reggae, hip-hop et soul, au National, le 17 juillet.

Beaucoup d’autres spectacles en salle seront présentés dans le cadre des séries Prestige, Urban Africa et Nuits d’Afrique Sound System (mettant en vedette DJ et MC); des séries Voix du Monde, Rencontres et Révélations (notamment avec le Jamaïcain Jesse Royal, figure de proue du mouvement actuel Reggae Revival, qui se produira au Theâtre Fairmount, le 14 juillet); sans oublier la série Les Étoiles Nuits d’Afrique en fin de soirées, au Club Balattou, à partir de 23 h (entrée gratuite pour tout détenteur d’un billet de spectacle présenté à Nuits d’Afrique).

À l’extérieur, ne manquez pas les spectacles gratuits, notamment celui du Nigérian Seun Kuti & Egypt 80, le groupe légendaire de feu le père de Seun, l’illustre Fela Kuti, roi de l’afrobeat, le 19 juillet. Autres concerts à ne pas manquer, celui du très populaire Amiral T de Guadeloupe qui célébrera ses 20 ans d’une riche carrière dans un mélange de gwoka, biguine, salsa, R & B et hip hop, le 21 juillet; et celui du groupe colombien Tribu Baharú qui viendra clore le festival avec éclat dans une joyeuse démonstration de musique champeta, le 23 juillet.

Thumbnail

Le Village des Nuits d’Afrique

En plus des prestations d’artistes d’ici et d’ailleurs — plus de 500 chanteurs, danseurs et musiciens sur la scène extérieure gratuite du 18 au 23 juillet — le Village propose six jours d’activités gratuites pour toute la famille sur le Parterre du Quartier des spectacles. On y trouve le Village des enfants, des bars et des restaurants proposant des mets d’Afrique, d’Amérique latine et des Caraïbes et une boutique de disques Nuits d’Afrique, où vous pouvez acheter de formidables compilations et des tee-shirts Nuits d’Afrique. Tandis que le marché Tombouctou, animé de dizaines d’artisans et de marchands, vous propose des bijoux, des peintures, des sculptures et des robes africaines exclusives.

Le Festival International Nuits d’Afrique se déroule du 11 au 23 juillet.

Thumbnail

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici