Montréal carbure au Grand Prix de Formule 1

Jamie O'Meara

Vroum ! Le Formula 1 Grand Prix du Canada est de retour à Montréal avec son cortège d’activités déjantées sur et hors circuit. Des dizaines de milliers d’amateurs de bolides et de vitesse afflueront bientôt en ville. C’est pourquoi nous avons préparé ce petit guide à votre attention. Lisez et vous garderez la position de tête à cette grande fiesta de la course automobile.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Une ville à fond de train

Événement phare dans le calendrier culturel et sportif montréalais, le Formula 1 Grand Prix du Canada aura lieu cette année du 8 au 10 juin. Si la course se déroule sur le circuit Gilles-Villeneuve de l’île Notre-Dame — qui fait partie du parc Jean-Drapeau, là même où s’est tenue l’Expo 67 —, toute la ville est au pas de course en raison des nombreuses activités qui accompagnent l’événement, des soirées dans les bars et les restos aux festivals de rue. Et comme 300 millions de spectateurs dans le monde entier suivent en général l’événement, c’est le moment de l’année où Montréal aime briller.

Thumbnail

La course, en chiffres

Nombre de tours : 70

Longueur du circuit : 4,361 km

Distance de la course : 305,27 km

Vitesse maximale : 350 km/h

Nombre de virages : 13 (dont le dernier, tristement célèbre pour son « mur des champions » où de nombreux pilotes ont perdu leurs illusions)

Probabilité d’intervention de la voiture de sécurité : 80 %

Capacité du circuit Gilles-Villeneuve : 100 000 spectateurs

Thumbnail

L’horaire, en bref

Vendredi 8 juin : le circuit ouvre au public à 8 h et des essais libres (gratuits) ont lieu de 10 h à 11 h 30, puis de 14 h à 15 h 30. Le Challenge Ferrari, le Challenge Coupe Porsche GT3 et le Formula Tour 1600 occupent le restant de la journée jusqu’à 18 h 15.

Samedi 9 juin : le circuit ouvre à 7 h 30 et le dernier essai libre de F1 a lieu de 11 h à 12 h. Des séances de qualifications se déroulent de 14 h à 15 h, et le Challenge Ferrari, le Challenge Coupe Porsche GT3 et le Formula Tour 1600 ont lieu jusqu’à 18 h 15.

Dimanche 10 juin : le circuit ouvre à 7 h 30 et le Challenge Ferrari, le Challenge Coupe Porsche GT3 et le Formula Tour 1600 se déroulent le matin. À 12 h 30 débute la parade des pilotes, et à 14 h 10 précises, on donne le départ du Grand Prix.

Thumbnail

Chacun sa zone

Outre les courses, des activités sont proposées au circuit, dans la Zone familiale, par exemple, située tout près de la tribune familiale (gratuite pour les enfants de moins de 15 ans). Qui cherche une aire de détente peut se rafraîchir à la Terrasse Heineken, installée près d’un plan d’eau. Avec ses kiosques de marchandise officielle, ses activités, ses démonstrations de motocross et son aire Monster, la Zone parc & cosmos tiendra les visiteurs en haleine. Et la Zone plage, derrière le podium, est accessible à toutes les détentrices et tous les détenteurs de billet pour la course. Ils pourront y entendre des DJ, pratiquer des sports de plage ou relaxer au bar-terrasse.

Grand Prix? Party !

 

Oiseaux de nuit, sachez que la plupart des pubs et clubs montréalais sont en liesse durant le Grand Prix du Canada et se mettent en quatre pour accueillir célébrités, amateurs de sport automobile et simples curieux. Chaque année depuis 1999, la célèbre rue Crescent, où se trouvent de nombreux clubs et restos, se transforme en un immense terrain de jeux à l’occasion du Festival Grand Prix sur Crescent. Tous les soirs, on peut y entendre des groupes de musique ou des DJ, et les journées sont réservées aux apparitions de pilotes, aux signatures d’autographes, aux essais de simulateurs de course, aux présentations de voitures de course et à la toujours populaire compétition d’arrêt au puits (qui consiste à changer un pneu le plus vite possible, comme les pros sur un circuit). Pour la première fois cette année, le festival sera étendu au boulevard de Maisonneuve, entre les rues Bishop et de la Montagne, ce qui facilitera la circulation et l’accessibilité au site.

À quelques coins de rue de là, l’événement annuel Formule Peel transformera la rue du même nom en zone piétonnière (du 7 au 10 juin). Renommée pour ses restaurants, ses clubs et ses boutiques chics, la rue Peel accueillera des voitures de luxe, des défilés de mode, des kiosques de nourriture, des groupes de musique et des DJ, assurant aux amateurs de F1 une folle ambiance dans un cadre raffiné.

Au prestigieux Ritz-Carlton Montréal, The Grand Prix Party aura lieu le 8 juin dans « une ambiance saharienne et moyen-orientale exotique et sensuelle ». Au menu: un bar à champagne Piper-Heidsieck à volonté, des stations de nourriture, des stations de desserts en fin de soirée, de la musique mixée par DJ YO-C, des performances en direct et un bar à volonté. 

Dans Griffintown, allez plutôt au New City Gas pour le Weekend Grand Prix, trois soirées endiablées: le 8 juin, Hardwell et Kill The Buzz; le 9 juin, Nervo et Cheat Codes; et le 10 juin, Oliver Heldens, Sultan + Shepard et Frank Walter.

De nombreux autres événements ont lieu cette fin de semaine:

À faire aux alentours

Profitez de la tenue du Grand Prix pour découvrir d’autres attraits aux alentours du circuit Gilles-Villeneuve. Baladez-vous sur l’île Sainte-Hélène, non loin, où se déroulent de grands festivals annuels tels qu’Osheaga, ÎleSoniq ou Heavy Montréal, et profitez de très beaux panoramas sur la ville. Visitez la Biosphère, le musée de l’environnement, un joyau architectural qui fut le pavillon des États-Unis durant l’Expo 67. Grimpez les 157 marches de la Tour de Lévis, qui offre une vue à 360 ° sur les îles, le fleuve, le centre-ville et la Rive-Sud, ou recherchez les sensations fortes au parc d’attractions La Ronde. Au cœur de ce site bucolique (et du circuit automobile) se trouve le spectaculaire Casino de Montréal, où l’on peut boire, manger et se divertir.

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour consulter la liste de nos collaborateurs réguliers, cliquez ici.