Le monde entier sur grand écran

Mark Hamilton

C’est bien connu : les Montréalais sont des amoureux de cinéma. Montréal abrite l’une des cultures cinématographiques régionales les plus vibrantes de la planète (la liste de réalisateurs québécois comprend, entre autres, Xavier Dolan, Denis Villeneuve et Denys Arcand) et les cinéphiles d’ici aiment les films de partout sur le globe. Depuis 42 ans, le Festival des Films du Monde présente des œuvres internationales qui ne se seraient pas rendues jusqu’à nos salles autrement. Le festival a accueilli de grands noms du septième art et de nombreux chefs-d’œuvre y ont été projetés devant des foules enthousiastes au fil des différentes éditions.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Un regard en coulisse

La programmation de 2018 rassemble quelques-uns des réalisateurs les plus appréciés du milieu ainsi que de nouveaux noms de la scène internationale qui viennent présenter leurs plus récentes œuvres. Des films de la Turquie, de la Grèce, de la Serbie, du Sri Lanka, de la Macédoine et de Cap-Vert figurent, entre autres, au programme. Cette année, des films comme Une dernière touche (Die Letzte Pointe, de Rolf Lyssy, Suisse), Dans ce pays, personne ne savait pleurer (S’afti ti hora kaneis den ixere na klei, de Giorgos Panousopoulos, Grèce – son premier film en 13 ans) et Mourir pour survivre (de Muye Wen, Chine – un des plus grands succès au box-office de l’histoire du pays) seront présentés pendant le festival.

Thumbnail

Prix distinctifs

Le Festival des Films du Monde (FFM, pour les intimes) est le seul festival cinématographique compétitif accrédité par la Fédération internationale des producteurs de films. Chaque année, une pléthore de prix sont donc décernés aux plus méritants. 

Au sommet des récompenses de la compétition mondiale (qui se concentre sur les premières internationales) on retrouve le Grand Prix des Amériques, le Grand Prix spécial du jury ainsi que les prix pour la meilleure mise en scène, la meilleure actrice et le meilleur acteur, le meilleur scénario, la meilleure contribution artistique et le prix de l’innovation visuelle. Les lauréats de 2017 incluaient Et tout à coup l’aube (Y de pronto el Amanecer), du réalisateur chilien Silvio Caiozzi, et Dear étranger (Osanago Warera Ni Umare), du Japonais Yukiko Mishima. Le réalisateur polonais Maciej Sobieszczanski (pour le film La réconciliation), le scénariste iranien Hossein Namazi (pour le film Appendix) et le Kirghize Ernest Abdyjaparov (prix de l’innovation visuelle pour transmettre les traditions orales pour son film Sayakbay – Homer of the 20th Century) figuraient aussi au palmarès.

D’autres pans du palmarès s’intéressent aux premières œuvres internationales, au Festival du cinéma chinois, aux documentaires du monde et aux films étudiants. Toutes ces sections ont un but commun : faire converger les différentes voix du cinéma international à Montréal. 

Thumbnail

Hors compétition : tout le monde gagne

En plus des films en lice pour les grands prix, on retrouve également dans la programmation une foule de séries et de projections qui couvrent un large panorama du cinéma du monde d’hier et d’aujourd’hui. Des hommages seront d’ailleurs rendus. Les séries Cinéma sous les étoiles et Notre cinéma, une programmation spéciale dédiée aux films du Québec et du Canada, sont aussi au menu.

Le public est même invité à occuper le fauteuil du réalisateur grâce à une série de vote populaire qui s’attarde aux œuvres canadiennes, francophones et latino-américaines du festival.

Tout ce qu’il reste à dire est : « Action !»

Mark Hamilton

Mark Hamilton, blogueur et gestionnaire de communauté pour Queer MTL

Homme dans la mi-/fin trentaine, grand et barbu. Aime les promenades romantiques sur le mont Royal, les longues randonnées à vélo, les produits pour la barbe et les guides touristiques anciens. Il a la mauvaise habitude de tomber amoureux d’hommes dans des photos d’époque qui ont certainement déjà rendu l’âme depuis longtemps. Objectif de carrière : devenir flâneur professionnel. D’ici là, il passe son temps à écrire, à faire de la musique et à vagabonder.

Facebook / Instagram / Twitter / Musique

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.