Les activités gratuites à faire à Montréal cet été

Robyn Fadden

Concerts, cirque, feux d’artifice, défilés et marchés extérieurs : à Montréal, on peut profiter pleinement de la saison estivale sans bourse délier.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Montréal en fête

L’été à Montréal sera cette année plus chaud que jamais en raison des célébrations du 375e anniversaire de la ville et des 150 ans de la Confédération canadienne. C’est aussi la 181e fête nationale du Québec que l’on fête dans tous les quartiers montréalais, les 23 et 24 juin. Au nombre des activités, il y aura un grand concert dans le Quartier des spectacles, un défilé rue Sainte-Catherine, des réjouissances dans le Quartier latin et plus encore. Le 1er juillet, on célèbre la fête nationale du Canada, avec des feux d’artifice et de la musique dans le Vieux-Port, et à la Discothèque en plein air du Festival international de jazz, où se produiront Carly Rae, Jepsen, Men Without Hats, Yann Perreau et Radio Radio, sur la scène de la place des Festivals. Tout l’été, les 375 printemps de Montréal sont honorés dans nos quartiers, et du 1er juillet au 5 août, les feux d’artifice de L’International des Feux Loto-Québec embrasent le ciel de la métropole (à voir du parc d’attractions La Ronde, du Vieux-Port ou d’une terrasse sur le toit).

Festivals d’été

La plupart des festivals d’été ont à leur programmation des volets extérieurs, et il n’est pas rare que des concerts gratuits aient lieu sur la place des Festivals. Du 28 juin au 8 juillet, le Festival international de jazz de Montréal propose des dizaines de concerts gratuits jazz, blues, rock, hip-hop et pop, dont un grand concert en l’honneur du 375e anniversaire de Montréal le 28 juin, un autre pour la fête nationale du Canada le 1er juillet, une performance de Walk Off the Earth le 4 juillet  et une d’Anderson .Paak & The Free Nationals le 8 juillet. Le Festival international Nuits d’Afrique présente la crème de la musique africaine ou d’influence africaine du 11 au 23 juillet, avec de grands concerts, des démonstrations d’instruments, de la danse, du conte et un marché. Plus grand festival multidisciplinaire haïtien en dehors d’Haïti, Haïti en folie rayonne du 24 au 30 juillet, avec musique, cinéma, théâtre, danse et plus. La culture autochtone du monde entier est à l’honneur à Présence autochtone, du 2 au 9 août, et l’électro et les arts numériques sont à la fête à Mutek, qui propose des concerts de musique électronique en plein air tous les soirs à la Place des Arts. Dans le Vieux-Port, du 24 au 27 août, c’est la danse en ligne et la musique country qui nous met en liesse, au Nomad Fest Rodéo urbain, mis en selle par le Festival western de St-Tite.

Cirque et humour

L’été, à Montréal, on rit aussi à gorge déployée et on aime jouer aux acrobates! Dans le cadre du festival MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CiRQUE, des spectacles multidisciplinaires pour tous sont donnés dans les rues et les parcs de la ville, du 6 au 16 juillet, par des compagnies québécoises et étrangères renommées. Au plus gros festival d’humour du monde, Juste pour rire, du 12 au 31 juillet, on s’amuse gaîment à la Place des Festivals, où voir des spectacles, des artistes de rue, des défilés et amener ses bambins jouer dans une aire qui leur est consacrée. Enfin au Théâtre de verdure du parc La Fontaine, une quarantaine d’activités gratuites sont programmées du 30 juin au 29 août.

Musique classique

Bach, Beethoven et de nombreux compositeurs sont également au programme estival montréalais. Du 10 au 13 août, l’Orchestre symphonique de Montréal organise sa Virée classique OSM, qui comprend une bonne dizaine de concerts gratuits à la Place des Arts et un grand événement symphonique à l’esplanade du Stade olympique le 10 août. Le Festival Montréal Baroque fait son « cirque musical », du 22 au 25 juin, avec des performances gratuites sur la place Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal, et au square Phillips ainsi qu’à la forêt urbaine du Musée McCord, au centre-ville. Les Concerts Campbell animent les parcs tout l’été, avec de la musique classique, du jazz, de la chanson et de la musique du monde, du 29 juin au 17 août.

Thumbnail

Mode, défilés et Fierté

Énergie, créativité et collectivité sont associées à des événements festifs qui ensoleillent la ville tout l’été. Participez au joyeux défilé de la Carifiesta, où les participants rivalisent de couleurs et d’originalité pour leur costume, au son d’une musique endiablée (le 8 juillet et le 1er pour les enfants). Concerts gratuits, soirées, drag-queens et plus s’affichent à la Fierté Montréal, qui brille du 10 au 20 août. Et on se met sur son 36 au Festival Mode et design, du 21 au 26 août, où on se pavane sur des passerelles, on écoute de la musique, on regarde des films, on assiste à des conférences et à des événements éphémères.

Thumbnail

De l’art pour tous

En été, l’art est à chaque coin de rue, d’expos de plein air en illuminations et installations. Découvrez l’histoire de Montréal et son lien avec le Saint-Laurent grâce à Montréal Avudo, le spectacle multimédia gratuit donné dans le Vieux-Port (de là, profitez-en pour admirer l’illumination du pont Jacques-Cartier et de spectaculaires fresques sur des édifices du Vieux-Montréal avec l’appli de Cité Mémoire). Rue Sherbrooke, voyez La Balade pour la Paix, un véritable musée à ciel ouvert entre les musées des beaux-arts et McCord; sur l’avenue McGill College découvrez les photos grand format de l’expo Incontournable Expo 67; et dans le quartier des Spectacles, profitez des installations temporaires d’art public à l’occasion de l’événement KM3, à la fin du mois d’août. Aires Libres, dans le Village gai, donne à voir des œuvres dans la portion piétonnière de la rue Sainte-Catherine, et Art public Montréal propose des circuits à faire à loisir qui regroupent plus de 600 œuvres d’art public. L’accès aux collections et aux expositions-découvertes du Musée des beaux-arts de Montréal est gratuit le dernier dimanche de chaque et en tout temps pour les 13 à 30 ans. Des mondes nouveaux vous attendent au Jardin de réalité virtuelle du Centre Phi, et l’exposition d’art vidéo d’Ed Atkins, Modern Piano Music, vous est proposée à la galerie DHC/ART non loin.

Thumbnail

Films et jeux

Faites-vous une toile à la belle étoile! Fans de science-fiction, de films d’horreur et fantastiques, sachez que Fantasia, le festival international de films, organise des projections extérieures gratuites, du 13 juillet au 2 août. Place de la Paix, au centre-ville, la Société des arts technologiques (SAT) présente sa série Cinéma urbain à la belle étoile, qui comprend courts et longs métrages et documentaires; et les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) organisent des projections dans des lieux inusités et des parcs de Montréal. Au Mondial des Jeux, du 15 au 30 juillet, des compétiteurs de tous âges s’affrontent à des jeux vidéo et de société et à des activités physiques. Il y a de l’action (et de la musique, et des hamacs, et des camions de cuisine de rue) au festival Jackalope, organisé à l’esplanade du Parc olympique du 18 au 20 août, et c’est gratuit pour les enfants de moins de 10 ans (et peu cher pour les ados et les adultes).

Thumbnail

Parcs, pique-nique et marchés

Les marchés extérieurs sont de bons endroits où relaxer, se rafraîchir, écouter de la musique, boire et manger local tout l’été. Espace public doté d’une aire de restauration et d’un potager, les Jardins Gamelin proposent des concerts, des cours de danse et des activités familiales. Au Village au Pied-du-Courant, près du pont Jacques-Cartier, au Marché des Possibles de POP Montréal, dans le Mile End, et au Marché des éclusiers, dans le Vieux-Port, on fait ses emplettes de produits frais, on écoute de la musique et on socialise. À pied ou en autobus, on grimpe sur le sommet du mont Royal pour boire la vue sur le centre-ville et le fleuve. On pique-nique et on joue au parc La Fontaine, et on change d’air au parc Jean-Drapeau, accessible par métro, où l’on célèbre la diversité culturelle en musique, en danse et en gastronomie aux Week-ends du monde, les 8, 9, 15 et 16 juillet. Et, bien sûr, on se balade et on découvre la ville à vélo, sur son réseau de pistes cyclables.

Robyn Fadden

Robyn Fadden, blogueuse

Découvrir des groupes de musique, s’émouvoir d’une œuvre d’art, et occuper son énergique bambin sont autant de choses auxquelles se consacre l’auteure et rédactrice montréalaise Robyn Fadden. MUTEK, l’hebdo culturel Hour, ARTINFO et CKUT 90,3 FM sont au nombre des événements qu’elle a couverts.

Facebook / Twitter / Instagram

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.