Le M dans Montréal est pour musique

Mark Hamilton

Bourrés de talent et avant-gardistes, les groupes de musique indé montréalais sont connus dans le monde entier. Arcade Fire, Godspeed You! Black Emperor, BRAIDS, Tune-Yards, Wolf Parade et bien d’autres formations sont originaires de Montréal et l’esprit de la ville transparaît dans la musique qu’elles créent ici. Au premier frimas, avant l’arrivée redoutée de l’hiver, le festival-conférence M pour Montréal, dont c’est la douzième édition, réchauffe l’atmosphère en conviant une centaine de groupes en vue dans 15 des meilleures salles de spectacle en ville pour quatre jours de performances et de tractations entre professionnels de l’industrie musicale (du 15 au 18  novembre).

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Des musiciens dans leur habitat naturel

M pour Montréal est un rendez-vous annuel pour une foule de groupes et d’artistes déjà connus, comme Alvvays et sa pop shoegaze, Cadence Weapon et son hip-hop inspiré (qui partagera la scène avec le légendaire Del the Funky Homosapien), et d’audacieux petits nouveaux, comme les jeunes farceurs du lo-fi Freak Heat Waves et l’ébahissant Un Blonde. Bref, M pour Montréal est l’événement à fréquenter si un jour vous voulez vous vanter « de leur avoir vu à leurs débuts »!

Participer à M pour Montréal est aussi un bon moyen de découvrir les lieux réputés où se produisent les groupes de musique en ville : l’alléchante programmation vous baladera en effet de salle en salle. Des intimes Casa del Popolo et La Vitrola aux vastes Sala Rossa et Théâtre Fairmont, il y a un espace de performance pour toutes les occasions. En plus, vous jouerez sûrement du coude, à un moment ou à un autre, avec certains des artistes que vous avez vus sur scène plus tôt dans la soirée.

Thumbnail

Plus qu’un festival de musique

M pour Montréal fait plus pour les musiciens que de leur procurer une scène où se produire. C’est aussi leur vitrine et le lieu de rencontre réputé de plus 200 acteurs de l’industrie musicale qui y viennent pour découvrir les artistes triés sur le volet par l’organisation du festival. Bref, le petit groupe que vous voyez cette année en toute intimité pourrait bien être sur toutes les lèvres d’ici la tenue de la prochaine édition.

Thumbnail

Petit guide de survie pour M pour Montréal

Nous vous recommandons de consulter la programmation dès que possible sur le site de M pour Montréal. Des liens vous dirigeront vers les pages Soundcloud ou Bandcamp des artistes, ce qui vous permettra de vous faire une première idée. Nous vous conseillons aussi de protéger vos tympans avec des bouchons d’oreille aux performances les plus bruyantes (ne manquez pas Yamantaka / / Sonic Titan) et de vous chausser confortablement, puisque les soirées seront longues et que vous aurez peut-être à marcher de salle en salle. Mais surtout, nous vous suggérons de faire confiance aux programmateurs de M pour Montréal et de faire preuve d’audace : votre nouveau groupe préféré pourrait bien être le prochain en scène.

Mark Hamilton

Mark Hamilton, blogueur et gestionnaire de communauté pour Queer MTL

Homme dans la mi-/fin trentaine, grand et barbu. Aime les promenades romantiques sur le mont Royal, les longues randonnées à vélo, les produits pour la barbe et les guides touristiques anciens. Il a la mauvaise habitude de tomber amoureux d’hommes dans des photos d’époque qui ont certainement déjà rendu l’âme depuis longtemps. Objectif de carrière : devenir flâneur professionnel. D’ici là, il passe son temps à écrire, à faire de la musique et à vagabonder.

Facebook / Instagram / Twitter / Musique