Heavy Montréal : un festival qui décoiffe

Jamie O'Meara

Il y a autant de styles de musique métal (black, death, doom, industrial, sludge, speed, grindcore, progressive, hardcore, metalcore, melodic, thrash et plus encore) que de types de fans de métal. Et aucun autre événement ne leur permet de célébrer sur un même site comme Heavy Montréal. L’amour inconditionnel des Québécois pour la musique métal (ils la jouent et la consomment), c’est du sérieux ! Et après avoir pris une pause d’une année, Montréal renoue de nouveau avec le style et devient l’épicentre du hard rock l’instant d’un week-end d’été.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Hard rock pour tous

S’étirant sur deux jours, les 28 et 29 juillet, Heavy Montréal est LA destination de choix pour les amateurs de hard rock et de métal. Depuis sa toute première édition, en 2008, le festival a accueilli près de 300 000 personnes qui ont pu acclamer des icônes du métal comme Slayer, Metallica, System of a Down, Iron Maiden, Korn, Mötley Crüe, Slipknot, KISS, Mastodon et bien plus. Cette année, l’événement ouvert à tous les âges revient au parc Jean-Drapeau (situé sur l’île Notre-Dame, à quelques minutes de métro du centre-ville de Montréal), sur un site spécial installé dans le virage en épingle du circuit Gilles-Villeneuve. Ce nouveau site proposera deux scènes principales et une troisième, plus petite.

Thumbnail

Monstres du métal

La programmation ne déçoit pas. Il y a de tout pour tous les goûts. Près de 50 groupes seront de la fête, y compris les favoris des foules comme l’inimitable maître de l’horreur Rob Zombie, les poids lourds du prog métal Avenged Sevenfold, les techniciens du death métal français Gojira, le spectaculaire Marilyn Manson, le vétéran du metalcore et du hardcore Underoath, les rappeurs-rockeurs de Hollywood Undead, les mixologistes Trivium, les légendes canadiennes Lee Aaron et Helix (bien connus pour leur hit de 1984, Rock You) et les Québécois de Voivod, forts d’une carrière de 30 ans.

Une programmation qui met en appétit

Les fans de métal gourmands peuvent satisfaire leur appétit et étancher leur soif à la brasserie YUL EAT, le principal établissement alimentaire du festival. Plusieurs kiosques proposeront également des options végétariennes, végétaliennes et sans gluten. Des camions de cuisine de rue montréalais réputés seront aussi de la partie pour offrir des burgers, des poutines, des sandwichs, des pizzas, des sushis et plus encore. Les festivaliers peuvent également apporter leur nourriture pour consommation personnelle (comme un sandwich, des fruits, des barres de céréales, etc.). Les glacières et les boîtes à lunch ne sont toutefois pas permises sur le site.

Du punk au métal

Cette année, Heavy Montréal est présenté immédiatement après la deuxième édition du déjà populaire festival de punk-rock ’77 Montréal, qui se déroulera le 27 juillet sur le même site. Les deux événements se sont alliés afin d’offrir aux amateurs de musique le passeport « Pour les guerriers », valide pendant les trois jours de festivités. Pour plus d’info sur les différentes passes, cliquez ici. Les parents d’amateurs de métal en herbe seront heureux d’apprendre que les enfants de 10 ans et moins entrent gratuitement sur le site (mais doivent être accompagnés d’un adulte). Ça va déménager !

Jamie O’Meara

Jamie O’Meara, blogueur

Jamie O’Meara écrit pour The Montreal Gazette, C2 Montréal et Moment Factory, entre autres. Il préside également aux relations avec la presse anglophone du festival d’humour Juste pour rire et est l’ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire culturel indépendant Hour.

Pour voir la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.