Du plaisir monstre à la 21e édition du Festival international de films Fantasia

Isa Tousignant

Au grand écran, Fantasia, qui en est cette année à sa 21e édition, est un acteur influent du film de genre. Cette année, dans les salles de cinéma et les lieux réservés pour l’occasion du 13 juillet au 2 août, les premières seront nombreuses. Tout comme les participations d’artistes renommés (Larry Cohen, réalisateur du film d’épouvante Le monstre est vivant, et la superstar turque Cüneyt Arkin), et les films du monde entier, dont certains peuvent être vus en famille (comme quoi, l’extravagance n’a pas d’âge).

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Une programmation pour petits et grands

Si le dernier film de Takashi Miike est à déconseiller à vos petits loups, certains courts métrages du festival feront leur bonheur.

Au Musée McCord, Mon premier Fantasia, une série de films d’animation du monde entier, offre sur plusieurs jours cinq heures de réjouissances aux enfants de tous âges. La plupart sont en français ou en anglais, d’autres sont muets. Elle fait partie de l’incroyable programmation de courts métrages du festival que vous pouvez consulter ici (en bas de page).

Premières à gogo

Plus que jamais cette année, Fantasia permet aux cinéphiles montréalais de découvrir des films en grande première.

Charlize Theron tient le premier rôle dans Atomic Blonde, l’époustouflant film d’action de David Leitch; c’est peu de dire que la tension est palpable dans Bad Genius, du Thaïlandais Nattawut Poonpiriya, un film à (grand) suspense mettant en scène une ado dont le génie lui jouera de bien mauvais tours; présenté en première canadienne, Darkland, est le brillant thriller d’action du Danois Fenar Ahmad; gonflé à bloc, Savage Dog, aussi présenté en première, met en vedette dans son rôle principal le très athlétique Scott Adkins; les frissons sont garantis avec la poignante comédie romantique de Yuya Ishii, The Tokyo Night is Always the Densest Shade of Blue; et The Senior Class, le long métrage d’animation présenté en première mondiale du cinéaste coréen Hong Deok-Pyo, surprend par son analyse très crue de la psychologie et la sexualité de collégiens. Ce ne sont là que quelques-uns des bijoux présentés cette année!

Thumbnail

Toiles à la belle étoile

Pour le cinéma en plein air, Fantasia a tout prévu avec son volet À la belle étoile.

Au Village Au pied du courant ou sur le nouvel écran installé près de l’Université Concordia à l’intersection du boulevard de Maisonneuve et de la rue McKay, vous pourrez assister aux projections de films à succès, comme l’étrange et inclassable Colossal, de Nacho Vigalondo, présenté gratuitement le 26 juillet.  Fantasia à la belle étoile est l’occasion rêvée de convier un autre cinéphile à une agréable soirée.

Isa Tousignant

Isa Tousignant, blogueuse

Isa Tousignant est une journaliste art et style de vie résidant dans le quartier multiculturel Parc Extension de Montréal. Elle est collaboratrice à la rédaction du magazine Canadian Art et écrit à la pige pour une variété de revues et de marques. Elle crée également des bijoux et se passionne pour le costume animalier et son rôle dans l’art contemporain.

Pour connaître nos collaborateurs habituels, cliquez ici.