Le bouillonnement des années 1960 en mode expo

Richard Burnett

Au Musée des beaux-arts de Montréal, la grande exposition de l’été, Révolution « You Say You Want a Revolution », explore les idéaux et les aspirations de la fin des années 1960 par le biais de la musique, du cinéma et de la mode, et comment ils se sont propagés durant cette période de militantisme effréné. Odyssée musicale, Révolution, présentée jusqu’au 9 octobre, a pour fil conducteur les succès musicaux de l’époque.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Les turbulentes années 1960

Le titre de l’exposition est une référence à la chanson des Beatles, Revolution, composée en 1968 par John Lennon en réponse à l’agitation politique du moment et aux nombreux mouvements de protestations, dont Mai 1968, à Paris. « You say you want a revolution, well, you know, we all want to change the world », chantait-il.

Complète et bien pensée, l’exposition examine les transformations qu’a alors connu le monde occidental et dont les instigateurs étaient de jeunes gens avides de changement et de liberté.

Inaugurée au Victoria et Albert Museum de Londres, l’exposition, adaptée pour son édition montréalaise, comporte un volet consacré à l’Expo 67 et au rôle de la métropole québécoise dans ce grand moment d’effervescence..

Thumbnail

Des minijupes au premier homme sur la Lune

Divisée en huit sections, Révolution présente plus de 700 œuvres et documents – vêtements, objets, affiches, couvertures d’albums, publications, œuvres d’art, archives, extraits de films et musique – qui illustrent les mouvements sociopolitiques des années 1966 à 1970, du Flower Power aux Black Panthers.

L’exposition montréalaise comprend également un certain nombre d’œuvres appartenant au musée et des éléments audiovisuels des années 1960 relatant de grands événements d’intérêt local, comme le fameux bed-in de John Lennon et de Yoko Ono, L’Osstidcho, la Révolution tranquille ou la Crise d’octobre.

 

Faites l’amour pas la guerre

Dans la salle consacrée aux rassemblements et aux festivals, une impressionnante installation multimédia donne à voir des extraits du mythique festival de Woodstock de 1969, sur un gigantesque écran. C’est la pièce de résistance de l’expo.

Un voyage musical

Révolution est avant tout un voyage musical sur les airs des années 1966 à 1970 interprétés par des artistes tels que les Beach Boys, les Beatles, David Bowie, les Doors, Jefferson Airplane, Jimi Hendrix, Joni Mitchell, les Rolling Stones, Neil Young et les Who, sans oublier les vedettes québécoises que sont Robert Charlebois, Jean-Pierre Ferland et Leonard Cohen.

Muni d’un casque d’écoute haute-fidélité, le visiteur suit un parcours synchronisant son et image selon son emplacement dans la salle afin de lui procurer une fascinante expérience immersive.

Paul Kanter, du groupe Jefferson Airplane, a dit : « si vous vous rappelez quelque chose des années 1960, c’est que vous n’y étiez pas ». Mémorable, l’exposition Révolution, elle, vous donnera l’impression d’y avoir vraiment été! Des rues du Swinging London au Summer of Love de San Francisco, on y fait un véritable voyage dans le temps.

Souvenir révolutionnaire

Un magnifique catalogue de 320 pages accompagne l’exposition. Il est vendu à la boutique à la boutique-librairie du musée (64,95 $).

Révolution « You Say You Want a Revolution » est présentée au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 9 octobre.