Droit au cœur au Festival de musique de chambre de Montréal

Richard Burnett

Du 1er au 17 juin, le Festival de musique de chambre de Montréal présente le meilleur de la musique classique et du jazz à l’occasion de sa 23e édition. « Nous mettons en vedette la crème de la jeune génération de musiciens québécois et accueillons, de nouveau, des amis du monde entier », explique le fondateur et directeur artistique du festival, Denis Brott, lui-même issu d’une célèbre famille de musiciens montréalaise. Le thème de cette nouvelle édition est Droit au cœur !

Voici un aperçu de sa programmation.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Le volet jazz

La populaire série TD Jazz du Festival de musique de chambre de Montréal est de retour cette année avec trois concerts du vendredi. La première de ces soirées, le 1er juin, est consacrée à un Montréalais devenu de son vivant légende internationale du jazz : Oscar Peterson. C’est sa fille, Celine Peterson, qui a choisi les interprètes et le programme de cet hommage rendu, entre autres, par d’excellents musiciens de jazz, le contrebassiste attitré d’Oscar Peterson, Dave Young, le pianiste Ben Paterson et le batteur Jim Doxas.

Le 8 juin, le festival accueille le trio d’un jeune pianiste qui a été en nomination aux Grammy : Eldar Djangirov. Musicien russe arrivé aux États-Unis à l’âge de 10 ans, il a signé avec le label Sony Masterworks à 17 ans et s’est produit dans de nombreux grands festivals de jazz et avec plusieurs orchestres symphoniques. De Djangirov, Dave Brubeck a dit qu’il était « un prodige supérieur à la plupart des jeunes gens que j’ai entendus ».

Collaboratrice régulière au Late Show de Stephen Colbert, la charismatique saxophoniste et chanteuse Grace Kelly sera, en trio, de la soirée du 15 juin qui promet de réjouir les adeptes de la note bleue.

Thumbnail

Le volet classique

La série classique du Festival de musique de chambre de Montréal réunit certains des meilleurs chambristes nord-américains, dont le brillant et remarqué pianiste canadien André Laplante, qui se joindra au quatuor à cordes Rolston (actuellement en résidence à l’Université Yale) pour une soirée de Haydn, de Tchaïkovski et de Schumann, le 12 juin.

Le trio Tempest, composé de la violoniste Ilya Kaler, du violoncelliste Amit Peled et du pianiste Alon Goldstein, a déjà été comparé au « Million Dollar Trio » des fabuleux Arthur Rubinstein, Jascha Heifetz et Gregor Piatigorsky. Il se produit au festival, en première canadienne, le 14 juin. Le jour suivant, Alon Goldstein se joint à trois des meilleurs pianistes classiques canadiens, David Jalbert, Steven Massicotte et Wonny Song, pour jouer un programme incluant la Danse macabre de Saint-Saëns, la Rhapsodie de Liszt et la Sonate pour quatre mains K. 381 de Mozart.

Le 16 juin, c’est au tour du New York Philarmonic String Quartet – formé récemment et composé de quatre musiciens du célèbre orchestre, le violon solo Frank Huang, la violon solo associée Sheryl Staples, l’alto solo Cynthia Phelps et le violoncelliste solo Carter Brey – de donner un concert très attendu en première canadienne. Haydn, Chostakovitch et Borodin sont au programme de la soirée présentant ce nouvel et prestigieux ensemble.

Thumbnail

L’année du violoncelle

Le 17 juin, le grand concert de clôture du festival est l’occasion de célébrer l’année du violoncelle : 12 violoncellistes sont invités à se produire Salle Pollack pour l’occasion, dont le fondateur et directeur artistique du festival, Denis Brott.

Le programme comprend notamment du Menotti et du Popper ainsi que la première québécoise de Coffee Will Be Served in The Living Room, une œuvre pour huit violoncelles de Kelly-Marie Murphy. L’hymne pour 12 violoncelles, op. 57 de Klengel et les première et cinquième Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos, avec la soprano Aline Kutan, réunissent les douze violoncellistes invités.

Thumbnail

Activités gratuites

Cette année, le Festival de musique de chambre de Montréal propose trois activités gratuites : deux concerts (un du Rolston String Quartet et un autre du violoncelliste Amit Peled) et une projection (en première canadienne) du documentaire The Cellist : The Legacy of Piatigorsky. Détails ici.

Pour en savoir plus sur le Festival de musique de chambre de Montréal, visitez festivalmontreal.org.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

 

Pour voir la liste de nos collaborateurs réguliers, cliquez ici