Le Carnaval des couleurs, un tout nouveau festival

Richard Burnett

La toute première édition du festival multiculturel Carnaval des couleurs, consacré aux arts visuels, à la danse et à la musique, aura lieu du 5 au 8 octobre, durant la fin de semaine de l’Action de grâce canadienne et du Columbus Day américain.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité

Un pour tous, tous pour un

Dans le Village gai, rue Sainte-Catherine Est, le Carnaval des couleurs présentera du divertissement grand public sur quatre scènes extérieures installées dans la portion de 1 km très animée qu’occupe l’événement annuel Aires Libres.

L’une d’entre elles sera réservée aux DJ, une autre aux musiciens — on y attend, entre autres, les divas montréalaises de la pop et de la soul, Stéphane Moraille et Joanne Blouin — et la dernière accueillera les performances de danse, de cirque et de drag-queens, entre autres.

Trois zones thématiques, pour les arts visuels et métiers d’art, la famille et les gourmands, seront également aménagées. Le soir du 6 octobre, un grand défilé et un spectacle multimédia sont au programme, de 21 h à 23 h.

« Le festival de rue est ouvert à tous, » explique l’organisateur Robert Vézina, aussi à la tête du festival Black & Blue, qui se tiendra du 3 au 9 octobre.

« Le Carnaval des couleurs est un environnement festif d’un genre nouveau, dans le sens que nous ne voulons pas recréer ce que la Fierté de Montréal offre déjà en été. Nous créons un nouveau carnaval, multiethnique et multiculturel », précise-t-il.

Sous les couleurs de l’arc-en-ciel

Le Carnaval des couleurs sera organisé dans le Village, dans la portion piétonnière de la rue Sainte-Catherine qu’occupe l’événement annuel Aires Libres, là où est installée 18 nuances de gai, la célèbre guirlande multicolore de l’architecte de paysage et design urbain Claude Cormier, entre la rue Saint-Hubert (métro Berri-UQAM) et la rue Cartier (métro Papineau).

« 18 nuances de gai n’est pas qu’un élément décoratif. C’est une installation artistique emblématique faite de 180 000 boules de résine colorées, commente l’organisateur de l’événement. La Ville a accepté d’étendre sa période d’installation ainsi que la fermeture de la rue à la circulation, afin que nous puissions continuer de l’animer avec le Carnaval des couleurs. »

Thumbnail

Une vision multiculturelle

Le Carnaval des couleurs comprendra également une série de conférences sur le thème de l’inclusion, de la diversité et du vivre-ensemble, qui auront lieu le 6 octobre à l’Hôtel Gouverneur Place Dupuis, en collaboration avec des groupes multiculturels et de la communauté LGBTQ.

« Le Carnaval des couleurs se veut être une réflexion du cosmopolitisme montréalais. Il s’agit d’un événement de sensibilisation. Si les membres de la communauté LGBTQ montréalaise peuvent faire la fête partout ailleurs que dans le Village — ce qui est le cas —, alors tous les Montréalais peuvent prendre du bon temps dans le Village gai ! La valeur qui sous-tend le Carnaval des couleurs est que nous sommes tous égaux. Notre festival a été pensé pour plaire à tous. »

Le Carnaval des couleurs aura lieu du 5 au 8 octobre. Informations à carnavaldescouleurs.org.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram / Google +

Pour consulter la liste de nos collaborateurs habituels, cliquez ici.