Le bed-in for Peace de John et Yoko, c’était il y a 50 ans !

À l’hôtel Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal, on commémore cette année les 50 ans du bed-in de John Lennon et Yoko Ono, organisé en 1969. En pleine guerre du Viêtnam, ce geste symbolique s’inscrivant dans le mouvement pour la paix de l’époque a fait le tour du monde.

Découvrez-en plus avec nos partenaires
Publicité
Thumbnail

Donner une chance à la paix

John Lennon et Yoko Ono avaient réservé pour quelques jours les chambres 1738, 1740, 1742 et 1744. Ces quatre chambres communicantes ont été transformées en une suite mythique, la 1742, au Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal, qui a rouvert ses portes en 2017 après des travaux de plus de 140 millions de dollars.

C’est là qu’en 1969, John et Yoko ont enregistré leur mythique hymne antiguerre Give Peace a Chance, en compagnie d’illustres invités, Timothy Leary, Petula Clark, Allen Ginsberg, Tom Smothers et Dick Gregory, notamment.

Pour marquer les 50 ans du bed-in, l’hôtel — que les locaux surnomment le « Queen-E » — organise une série d’événements spéciaux.

Le bed-in en images

Une exposition des photos de Gerry Deiter, connu pour les clichés des milieux new-yorkais de la musique et de la mode que Village Voice et Harper’s Bazaar publiaient dans les années 1960, est organisée. Le photographe brooklynois, aujourd’hui décédé, a en effet réalisé des images, aujourd’hui célèbres, du bed-in montréalais. Dépêché par Life Magazine, il était le seul photoreporter sur les lieux de l’événement. Mais une actualité brûlante, la mort du leader vietnamien Hô Chi Minh, a fait en sorte que ses photos n’ont pas paru dans Life et ont été mises aux oubliettes pendant plus de 30 ans.

C’est à la suite des attentats du 11 septembre 2001 que Deiter a retrouvé ces images, qui sont remarquables par l’intimité qu’elles offrent de leurs sujets. John Lennon et Yoko Ono accordaient effectivement une grande confiance au photographe, qui s’était lié d’amitié avec cette dernière un an plus tôt. L’exposition donne à voir des photos et des témoignages de participants au bed-in réunis par Joan Athey dans l’ouvrage Give Peace a Chance : John and Yoko’s Bed-In for Peace. Elle est présentée au Fairmont Le Reine Elizabeth du 25 mai au 9 octobre, le jour où John Lennon aurait fêté ses 79 ans.

Une séance de dédicaces

Du 27 au 31 mai, au Marché Artisans du Fairmont Le Reine Elizabeth, Joan Athey dédicacera Give Peace a Chance : John and Yoko’s Bed-In for Peace, l’ouvrage dont elle est l’auteure, de 15 h à 17 h.

Thumbnail

Un concert-bénéfice commémoratif

Un concert-bénéfice au profit d’Amnistie internationale Canada francophone, à l’occasion du 50e anniversaire du bed-in, aura lieu le 30 mai à 19 h, dans le superbe Espace C2, situé au dernier étage du Fairmont Le Reine Elizabeth. Outre l’animatrice Geneviève Borne, porte-parole des célébrations, Ève Salvail, Lulu Hughes, Jonas Tomalty, Kevin Parent et Joël Denis, qui était présent au bed-in de 1969, y prendront part. Le prix des billets est de 69 $.

Thumbnail

Des visites guidées de la suite

Le 25 mai, le Fairmont Le Reine Elizabeth organisera des visites guidées de la suite de John et Yoko, de 11 h à 16 h. Les visiteurs pourront rencontrer l’auteure Joan Athey à cette occasion. Le coût de la visite est de 19,69 $, et les profits seront remis à Amnistie internationale Canada francophone. 

Une nouvelle projection de Cité Mémoire

Un nouveau tableau de Cité Mémoire, une des plus importantes installations de projection vidéo au monde, sera présenté toutes les 30 minutes dans l’Agora située dans le lobby du Fairmont Le Reine Elizabeth, du 26 mai au 2 juin. Conçu par le duo de créateurs de renommée internationale formé par Michel Lemieux et Victor Pilon, qui ont travaillé à de grandes productions du Cirque du Soleil, en collaboration avec le célèbre dramaturge québécois Michel Marc Bouchard, ce tableau historique doté d’une trame sonore fera revivre le bed-in et le mouvement antiguerre de la fin des années 1960.

Une soirée Peace and Love

Le 25 mai, à compter de 22 h, le Nacarat, le bar du Fairmont Le Reine Elizabeth, célébrera la paix et l’amour en invitant ses convives à porter leur plus bel attirail hippie et à embrasser la cause de la paix en dansant aux rythmes du DJ Jojo Flores. Trois dollars seront remis à Amnistie internationale Canada francophone pour chaque cocktail vendu durant la soirée.

Un forfait 50e anniversaire

Les clients du Fairmont Le Reine Elizabeth peuvent organiser leur propre bed-in en choisissant un forfait unique pour deux personnes dans la suite 1742. Ils pourront dormir là où John et Yoko se sont allongés, profiter d’un ensemble d’avantages et repartir avec quelques souvenirs. 

Une expo Yoko Ono à Montréal

À la Fondation Phi pour l’art contemporain, dans le Vieux-Montréal, on présente une exposition consacrée à Yoko Ono jusqu’au 15 septembre intitulée LIBERTÉ CONQUÉRANTE/GROWING FREEEDOM.

Artiste américaine d’origine japonaise née à Tokyo en 1953, Yoko One est une visionnaire, qui dans les années 1950 déjà, à Tokyo, s’interroge sur le concept de l’art et la notion d’objet artistique et repousse les limites de l’art. Associée à l’art conceptuel, à la performance, elle a également été du mouvement Fluxus, un réseau international d’artistes et de compositeurs fondé dans les années 1960.

L’exposition porte en partie sur les projets collaboratifs pour la paix initiés par elle et son défunt époux, John Lennon. On peut y entendre les histoires de participants au bed-in montréalais, qui témoignent de l’événement à leur façon, dans leurs propres mots. L’entrée est gratuite.

Richard Burnett

Richard Burnett, blogueur

Richard « Bugs » Burnett est un auteur, rédacteur, journaliste, blogueur et chroniqueur canadien. Il écrit pour des hebdomadaires indépendants ainsi que des publications grand public et LGBTQ. De plus, Bugs connaît Montréal comme une drag queen connaît les produits de beauté.

Blogue / Facebook / Twitter / Instagram 

Consultez la liste de nos collaborateurs habituels.